Lyrica générique

Vue d’ensemble

Le Lyrica générique fait partie de la catégorie des analgésiques. On l’utilise pour traiter les douleurs neuropathiques associées à la neuropathie diabétique périphérique, aux névralgies postzostériennes, mais aussi les douleurs associées à la fibromyalgie. De manière générale, c’est un médicament utilisé pour soulager les douleurs neuropathiques périphériques et centrales chez l’adulte, mais il peut également être utilisé dans le traitement des crises épileptiques, ou en cas de trouble anxieux généralisé.

D’un point de vue scientifique

L’ingrédient actif du Lyrica générique est la prégabaline. Elle permet d’inhiber la libération de neurotransmetteurs excitateurs comme le glutamate. De cette manière, le médicament peut moduler les influx nerveux servant à la transmission de la douleur et donc les soulager.

Avertissement médical

Avant toute utilisation de ce médicament, il est important de consulter votre médecin traitant afin de vérifier que vous pouvez le prendre sans risque, car la prégabaline peut provoquer des problèmes sérieux. De plus, un arrêt brutal du médicament peut mener à des symptômes de sevrage, il est donc important de s’assurer que vous n’aurez pas de problèmes sur le long terme, car un arrêt brutal du traitement est déconseillé.

Conseils de prise

La prise dépend de l’indication pour laquelle le médicament a été prescrit, et peut varier de 150 à 600 mg par jour, en deux ou trois prises quotidiennes. Seul votre médecin est capable de définir la dose qui convient à votre problème de santé.

Dose oubliée

Si vous avez oublié une dose de votre médicament, prenez-la dès que vous vous en souvenez, sauf s’il est presque l’heure de la suivante. Dans ce cas, passez la dose oubliée et poursuivez votre traitement normalement. En aucun cas vous ne devez doubler la dose en cas d’oubli pour compenser une dose manquée.

Surdosage

Un surdosage de Lyrica générique peut avoir certaines conséquences dont : somnolence, confusion, agitation, nervosité, crises de convulsions. Dans de rares cas, des comas ont été constatés. Si vous avez le moindre doute, contactez rapidement un expert médical.

Effets secondaires

Comme beaucoup de médicaments, la prégabaline peut provoquer des effets secondaires chez certains patients. Parmi les plus fréquents, il est possible de rencontrer :

  • Constipation ;
  • Difficultés pour se concentrer ;
  • Étourdissements ;
  • Prise de poids ;
  • Perte d’énergie ;
  • Sécheresse buccale ;
  • Somnolences ;
  • Assoupissements ;
  • Trous de mémoire

Cette liste n’est pas exhaustive, veuillez contacter votre médecin en cas de doute, ou vous référer à la notice du médicament.

Contre-indications, interactions et précautions

Certains cas peuvent être des facteurs de risque à la prise d’un tel traitement, et il peut ainsi être déconseillé, au mieux, votre médecin pourrait adapter les dosages à votre situation. Parmi les situations à risque, il y a les situations suivantes :

  • Hypersensibilité à la prégabaline ;
  • Personnes de moins de 18 ans ;
  • Allaitement ;
  • Intolérance au galactose ;
  • Déficit en lactase ;
  • Consommation d’alcool ;
  • Grosse

Entreposage

Comme tout médicament, la prégabaline doit être conservée à l’abri de la lumière, de l’humidité et de la chaleur. Ce médicament doit également être conservé hors de la portée des enfants et des animaux.

Sources et références