L’impuissance : psychologique ou organique ?

La dysfonction érectile plus connue sous le nom d’impuissance masculine affecte plus de 30% des hommes dans la quarantaine. Elle est loin d’être un phénomène rare et peut apparaître dans la vie de l’homme à tout âge. Bien que des nouveaux traitements oraux tels le Viagra, le Cialis, le Lévitra et autres peuvent maintenant être une solution aux troubles d’érection, savons-nous vraiment comment s’y prendre pour cerner le problème et ses causes. Il faut d’abord savoir où se situent ceux-ci avant de pouvoir les traiter.

On parle de dysfonction érectile comme étant l’impossibilité d’obtenir une érection valable et prolongée en vue d’une relation sexuelle avec un partenaire. Elle peut être d’origine totalement psychologique ou organique. Une combinaison de causes psychologiques et organiques sont aussi possibles. Une consultation avec un professionnel de la santé lorsque l’impuissance perdure (plus de trois mois) s’impose pour résoudre le problème et se libérer de ce fardeau qui pèse lourd sur la personne atteinte et généralement pour le couple aussi.

Lorsque la cause est organique c’est-à-dire que la dysfonction érectile est causée par des troubles de santé générale liés au corps tels des anomalies hormonales, des maladies générales évolutives (cancers, infarctus), des causes médicamenteuses (antidépresseurs, médicaments pour hypertension), des chirurgies au niveau des la prostate ou vessie, des neuropathies, déficit musculaire (muscles du périnée), l’artériopathie (débit artériel) et le tabagisme, les solutions tels de viagra, des injections locales, des pompes, des prothèses rigides peuvent être de bonnes solutions. Parlez-en à votre médecin.

Pour une cause psychologique, il est possible de résoudre le problème sans nécessairement avoir recours automatiquement aux médicaments. Il faut d’abord en parler avec notre partenaire ouvertement et envisager la consultation d’un psychologue/sexologue qui pourra vous aider. Lorsque la cause est psychologique c’est-à-dire qu’elle est cérébrale, elle peut être causée par l’anxiété de performance, le stress, la routine, la peur de ne pas performer, le comportement du couple, un accident, et la dépression.

L’impuissance psychologique est très fréquente et agit souvent comme cercle vicieux car les hommes ayant subit un trouble d’érection éviteront d’avoir du désir sexuel et de rencontrer des partenaires pour éviter l’échec. L’anxiété de performance est la principale cause psychologique de la dysfonction érectile. Souvent lors d’un premier rapport sexuel avec un/une nouvelle partenaire l’anxiété prend le dessus et les troubles commencent.

Tout comme l’anxiété peut engendrer des troubles d’érection avec de nouveaux partenaires, la routine du couple qui s’installe peut elle aussi être responsable de ces problèmes. La durée et la passion du début de relation étant diminuées, les relations sexuelles moins fréquentes ou trop souvent programmées amènent la situation. Dans de tels cas, la communication est essentielle et le couple doit voir à régler le problème ensemble. La compréhension est nécessaire pour éviter une insatisfaction grandissante et l’aggravement du problème.

La dysfonction érectile liée à une cause psychologique nécessite une prise en charge par un professionnel de la santé spécialisé au niveau de la sexualité et de ses comportements. Il est très important de ne pas refouler son problème et d’en parler avec un médecin. Il faut lever les tabous et reprendre sa sexualité en main.